Tous Habile ?

Stéphanie, 43 ans, gère un petit service de quatre personnes dans un centre d’accueil de jour pour les enfants handicapés. On l’appelle « manager intermédiaire ». Ils sont cinq comme elle dans le centre qui compte une trentaine de salariés, trois directeurs, un Président, son bureau, son conseil d’administration.

Panne capitale

Une fois par semaine, elle participe à une réunion de managers. Une fois par semaine, elle organise une réunion de service. Pendant chaque réunion de managers, elle ressent gène, frustration, tristesse ; ce sont toujours les mêmes qui parlent, toujours les mêmes sujets qui reviennent. Elle aimerait qu’on lui donne un vrai temps de parole, elle voudrait qu’on l’écoute, qu’on la conseille, qu’on adhère à ses points de vues mais ça ne marche jamais comme elle le voudrait. De temps en temps, elle en parle à son directeur, mais même quand ce dernier lui donne la parole avant tous les autres en réunion, elle n’y arrive pas. Ses objectifs sont pourtant clairs, la manière de les atteindre, sur le papier, aussi. Alors pourquoi n’y arrive-t-elle pas ? Le pire, c’est que plus le temps passe, plus cette situation lui pèse, moins elle conserve de distance vis-à-vis des autres. Comment l’aider ? Qui peut l’aider ?

Il faudrait un peu d’habileté dans sa vie.

Un peu plus Habile

Du latin habilis « qui tient bien », « bien adapté », « souple », « preste », Habile utilisé comme qualificatif se dit de « prompt à comprendre, à apprendre », d’une « personne sachant utiliser les moyens les mieux adaptés pour parvenir à ses fins. » Pour des actions, « habile qualifie ce qui se fait avec adresse, intelligence » nous dit le dictionnaire. Tout un programme.

Utiliser les moyens les plus adaptés pour parvenir à ses fins. Tout le monde rêve, mais même avec les bons outils, cela reste difficile. Or, sauf exception, on ne naît pas Habile, on apprend à le devenir. On ne nous donne pas les outils pour devenir Habile.

En quête d’outils

En fonction de nos centres d’intérêt, avec le temps, on les cherche, on en découvre, on en utilise certains. Ces outils sont foison mais ils sont dispersés dans les différentes disciplines qui les ont façonnés. Outils reflexes et de gestion personnelle ou du groupe chez les économistes, outils de langage et d’argumentation chez les philosophes, les politiques et les marqueteurs, clés de perception et de compréhension chez les neuroscientifiques, les sociologues et les psychologues, postures de bienveillance et de bon sens à l’école de la vie.

Savoirs utiles et dispersés

De l’intelligence relationnelle, de la communication interpersonnelle, de la confiance en soi et dans les autres, de la motivation et du plaisir dans les tâches quotidiennes, on cherche sans cesse les outils, les moyens les plus adaptés aux situations que l’on rencontre, à notre histoire.

Parfois on les trouve, parfois on les teste. Parfois ça marche, ou non.

Tenter une petite encyclopédie interactive de ces savoirs utiles et dispersés, tel est l’objectif d’Habile.