IMG_7547

Le bien-être au travail dans la protection de l’enfance, conférence Ateliers dans les Hauts de Seine

Le 8 juin 2017, Mélusine Harlé, fondatrice d’Habile, a animé une matinée de travail sur le thème de développement du bien-être au travail dans la protection de l’enfance dans le cadre de la démarche « Ensemble, construisons le DIMO à l’Horizon 2020 ». L’objectif de ces rencontres, poser les bases d’une culture commune entre tous les salariés[…]

2017-03-25, 3ème Ateliers du Bonheur à l'Ecole-5568

Des Ateliers du Bonheur à l’école pour faire évoluer les pratiques

Face au constat qu’il existe peu de lieux d’échanges et d’interconnexion entre les acteurs de l’innovation éducative, tous horizons confondus, ouverts et accessibles à tous, Mélusine Harlé, fondatrice d’Habile, a créé avec la Fabrique Spinoza, le think tank du bonheur citoyen, les Ateliers du bonheur à l’école en 2015. Les Ateliers du bonheur à l’école[…]

couverture-5-cles

Le livre qui peut changer la donne !

Découvrez « Les 5 clés d’une éducation réussie », un livre innovant qui fait le point sur les dernières découvertes en neurosciences, psychologie et sociologie de l’éducation pour favoriser la réussite des enfants et le bien-être en famille. Il propose un parcours théorique rigoureux, mais aussi ludique et pratique avec des activités et des jeux pour toute la[…]

creativit-methode-4-colors-profil-de-personnalit-test-de-personnalit_l

Passez au funny learning !

Et si vous passiez au funny learning ? Mélusine Harlé, certifiée dans cette pédagogie Innovante, vous propose de vous en faire bénéficier. Cette méthode s’inspire des recherches en neurosciences et s’appuie sur les nouveaux médias, le jeu et différents formats d’interventions formatives afin de permettre à chacun, quel que soit son âge, de gagner en expériences, connaissances et compétences[…]

icono-girlwriting

Mesure du bien-être : progresser dans l’échange

D’après l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), plus les élèves se sentent chez eux à l’école, plus ils apprennent bien. En France, un élève qui se sent bien à l’école obtient l’équivalent d’une demi année d’apprentissage d’avance sur l’élève qui déclare de sentir mal à l’école, explique Noémie Le Donné, analyste à l’OCDE[1].[…]